waqf france

Mosquée waqf de Vigneux

Nous prenons l'exemple de la mosquée de vigneux

D'une part cette mosquée fit une grande publicité sur les résaux sociaux en sollicitant l'aumône du waqf pour sa construction. D'autre part elle est l'exemple type de ce qu'ils ne faut pas faire, rappellons qu'elle n'est pas la seule. Nous partons du principe que lorsqu'il s'agit de faire appel aux dons des musulmans, il convient de leurs dire pourquoi. Mais la raison de ce "pourquoi" ne doit pas se limitter aux vérbiages, il faut et c'est même un devoir de présenter un document non des moindres, celui des statuts juridique de l'association.



Par exemple: 

  • Quel pouvoir de l'assemblée générale?
  • Le role du bureau administratif?
  • Le rôle du conseil d'administration?
  • Les membres du C.A sont ils élus par l'A.G? 
  • Le bâtiment serait il la propriété de l'UOIF?
  • Ceux qui ont payés ont ils un pouvoir?
  • Seront ils sous la tuetelle des religieux?
  • Auront ils un droit de regard sur la comptabilité?
  • Bref, l'association est elle démocratique?

En tous cas, sur la vidéo présentée, il n'y a rien de tout cela, c'est paradoxale que dans un Etat de droit, celui ci n'est évoqué nulle part. Toutes les mosquées pêchent par l'opacité quand il s'agit de choses sérieuses, tel que le juridique qui est l'assise même d'une association. La transparence pour plus d'honêteté, nous constatons que Vigneux hélas n'a pas fait l'exception.

Nous partons du principe que l'aumône n'est pas faites pour construire des bâtiments, et la sadaka jariya n'a rien à voire la dedans. En fait les arguments déployés dans la vidéo n'ont rien à voire avec l'islam, c'est du pure marketing. C'est plutôt une participation à l'édiffication d'un bien immobilier, que l'on met à la disposition d'une association culturelle et non cultuelle, la difference est de taille.

Certes on peut faire la publicité, d'autant plus que la promotion est faites les grands imams de l'UOIF, dont le savoir faire en tant que businessman ne saurait être mis en doute.

On se demande quelle est la hauteur de participation, de Mrs Hani Ramadan, Rachid Haddach, Mohamed Bajrafil, de Mohamed Najah et Hassan Iquioussen. Au délà des mots, on se demande à quelle hauteur se monte la participation de l'UOIF dans cette nouvelle mosquée à Vigneux, ainsi que celle des intérvenants. Quelles sommes ont mis les imams sur la vidéo?

Ah c'est c'est vrai, cela ne nous regarde pas, il est vrai que la main gauche doit ignorer ce que donne la main droite, quel malotru sommes nous ! Ah mais - dans cette affaire de discrétion il est fait référence aux aumônes faite aux pauvres et aux indigents, en revanche la participation devrait être transparente.

Si un messene se présente et donne de sa fortune pour offrir une mosquée aux habitants musulmans de Vigneux, là sur le coup c'est une vraie sadaka. Mais quand on a de quoi vivre et que l'on demande aux gens de l'argent, ce n'est plus une sadaqa, c'est une participation.

Là ou l'on voient les imams de l'UOIF faire de la pub pour une mosquée, on se dit qu'il y a anguille sous roche.


France le 01/10/2016

en construction !